إعــــــــــــــــــــــــــلام
مرحبا بكم أيّها الأعزّاء، في مدوّنتكم طريق النجاح.

نرجـو أن تُشــرّفـونا بزياراتـكم ومساهمــاتكم ونعلمـكم أننّــا على استعــداد لنشر كـلّ مـا تتكرّمـون به من مساهمـات تفيــد الأستـــاذ والتلميذ معا. ننتــظر أن تمــدّونا بدروسـكم أو امتحاناتكم أو كلّ ما ترونه صالحا للنشر، يستفيد منه دارس الفلسفة في السنوات الثالثة والرابعة من شعبتي الآداب والعلـوم. للمراسلة والطلبـات والاستفسار يُمكنـكم الاتّصـال على العنوان التالي:

بحث في المدونة

جارٍ التحميل...

الأحد، 21 يونيو، 2009

أنواع البكالوريا في فرنسا

1) BAC. LPourquoi choisir un Bac L ? Présentation et débouchés.
Présentation du Bac L:Le baccalauréat littéraire implique un goût affirmé pour la littérature, les langues, l'histoire et la géographie, les arts. Son objectif est d'approfondir votre culture littéraire et de développer votre analyse des textes; la mise en perspective d'une œuvre; ainsi que d'acquérir une réflexion critique argumentée par l'enseignement de philosophie. Le bac Littéraire attire des profils variés et nombreux. Pour réussir il faut avoir une bonne culture générale et des capacités certaines d’expressions écrite et orale ; le français, la littérature et la philosophie étant les matières principales.


Matières enseignées et coefficients:Examens en fin de Première:Oral de Français et Littérature (Coefficient 2), Français et Littérature Ecrit (Coefficient 3), Enseignement scientifique (Coefficient 2), Mathématiques et informatique (Coefficient 2), TPE (Coefficient 2: Seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et multipliés par 2.).
Examens en fin de Terminale:Littérature (Coefficient 4), Philosophie (Coefficient 7), Histoire-Géographie (Coefficient 4), Langue vivante 1 (Coefficient 4), Langue vivante 2 ou Latin (Coefficient 4), Education Physique et Sportive (Coefficient. 2).
Spécialités au choix: une maximum
Choisissez UNE matière qui vous plait le plus et où vous serez assuré d’avoir une bonne note :
Mathématiques (coefficient 3)
Latin ou Grec ancien (coefficient 4)
Arts plastiques ou Cinéma-audiovisuel ou Histoire des arts Musique ou Théâtre-expression dramatique ou Danse ou Arts du cirque (épreuve écrite: cœfficient 3 + épreuve orale: coefficient 3)
Langue vivante étrangère 2 ou Langue vivante étrangère 3 ou Langue vivante régionale 2 ou 3 ou Langue vivante 1 (étrangère) ou 2 (étrangère ou régionale) de complément (coefficient 4)
Éducation physique et sportive de complément (coefficient 2)
Épreuves facultatives: 2 au maximum
Seuls les points excédant 10 sont retenus et, pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s'inscrire, ces points sont multipliés par 2. Si cette première épreuve concerne le latin ou le grec, les points sont multipliés par 3.
Langue vivante étrangère, Langue régionale, Latin, Grec ancien, Éducation physique et sportive, Arts: arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou théâtre ou musique.
Débouchés: que faire après un Bac L
Culture générale, curiosité, capacités d’expression écrite et orale : tels sont vos atouts pour aborder avec succès des études supérieures en lettres, langues, droit, arts, sciences humaines, paramédical, social. À choisir en fonction de vos aptitudes et de vos objectifs professionnels.
Motivés par des études longues ? Vous pouvez vous inscrire à l’université pour y préparer une licence (bac + 3), puis un master (bac + 5). Les domaines envisageables sont divers: lettres, langues, sciences humaines, mais aussi droit, voire économie ou arts. Vous pouvez aussi viser une école de commerce ou un institut d’études politiques, en passant un concours l’année du bac ou en faisant d’abord des prépas littéraires. Désireux d’entrer rapidement dans le monde du travail ? Vous pouvez préparer un BTS ou un DUT (bac + 2) dans des domaines aussi variés que la communication, le journalisme, l’édition, le tourisme, le secrétariat… Vous pouvez intégrer une école spécialisée (art, social, paramédical…), sur concours, en vue d’obtenir un diplôme professionnel.
Les instituts de formation:
73 % des bacheliers littéraires se dirigent vers l'université, 7 % s'inscrivent en classes préparatoires aux grandes écoles, 12 % préparent des diplômes professionnels en 2 ans (BTS et DUT) ; 8 % poursuivent des études en écoles spécialisées.
2) BAC. SPourquoi choisir un Bac S ? Présentation et débouchés.Présentation du Bac S:Le baccalauréat scientifique implique des capacités de concentration, de rigueur, de raisonnement et un goût de l'expérimentation. Son objectif est de développer une réelle culture scientifique fondée sur des connaissances et une approche expérimentale des sciences.
Le Bac S semble parfois le Bac le plus difficile à obtenir car beaucoup d'élèves font des allergies aux mathématiques et aux sciences... Le baccalauréat S s'adresse à des élèves d'un bon niveau scientifique, ayant le goût de l'observation et un esprit de synthèse.
Matières enseignées et coefficients:
Examens en fin de Première:Oral de Français (Coefficient 2), Français Ecrit (Coefficient 2), TPE (Coefficient 2 : Seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et multipliés par 2.).
Examens en fin de Terminale:
Mathématiques (Coefficient 7), Physique-chimie (Coefficient 6), Sciences de la vie et de la Terre (Coefficient 6) ou Biologie-écologie (Ecrit et pratique : Coefficient 5 et 2) ou Sciences de l’ingénieur (Ecrit et pratique : Coefficient 4 + 5) Philosophie (Coefficient 3), Histoire géographie (Coefficient 3), Langue vivante 1 (Coefficient 3), Langue vivante étrangère ou régionale 2 (Coefficient 2), Education Physique et Sportive (Coefficient. 2).
Spécialités au choix: une maximum
Choisissez UNE matière qui vous plait le plus et où vous serez assuré d’avoir une bonne note :
Parmi les matières déjà enseignées:Mathématique ou Physique chimie ou Sciences de la vie et de la terre: Coefficient 2 en plus du coefficient prévu). Épreuve groupée avec l’épreuve obligatoire lorsque le candidat a choisi la même discipline en spécialité.
Ou dans une toute autre matière: (Coefficient 2)
Agronomie-territoire-citoyenneté, Éducation physique et sportive de complément: nouvel examen en plus.
Épreuves facultatives: deux au maximum pour le plaisir ;)
Seuls les points excédant 10 sont retenus et, pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s'inscrire, ces points sont multipliés par 2. Si cette première épreuve concerne le latin ou le grec, les points sont multipliés par 3.
Vous avez le choix entre : Langue vivante étrangère; Langue régionale ; Latin ; Grec ancien ; Éducation physique et sportive ; Arts : arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou théâtre ; ou musique, Hippologie et équitation, Pratiques sociales et culturelles.
Débouchés: que faire après un Bac S
Avec un Bac S: c’est la voie royale: vous pouvez tout faire ! Une fois un Bac S en poche, c’est royal au bar : vous pourrez choisir n’importe quelle formation scientifique ou non ; contrairement aux autres type de Bac aucune voie ne vous sera fermée.
Le Bac S est le plus souvent suivi d’études supérieures dans le domaine des sciences et technologies, de la médecine ou des activités physiques et sportives. Dotés d’une solide culture générale, rigoureux et méthodiques, les bacheliers S réussissent aussi en droit, économie, sciences humaines…
Motivés par des études longues ? Vous pouvez vous inscrire à l’université pour y préparer une licence (bac + 3), puis un master (bac + 5). Les domaines envisageables sont divers :maths, biologie, chimie, physique, géologie, sciences pour l’ingénieur, économie, langues… Sans oublier médecine et pharmacie qui mènent au diplôme d’État de docteur, en 6 à 11 ans. Vous pouvez aussi viser une école de commerce ou d’ingénieurs, en passant un concours l’année du bac
ou en faisant d’abord des prépas.
Désireux d’entrer rapidement dans le monde du travail ? Vous pouvez préparer un BTS ou un DUT (bac + 2) dans des domaines aussi variés que la biologie, l’informatique, les statistiques… Vous pouvez intégrer une école spécialisée (architecture, comptabilité, paramédical…), sur concours, en vue d’obtenir un diplôme professionnel.
Les instituts de formation:
57 % des bacheliers scientifiques se dirigent vers l'université, 20 % s'inscrivent en classes préparatoires aux grandes écoles, 20 % préparent des diplômes professionnels en 2 ans (B.T.S. et D.U.T.) ; 10 % poursuivent des études en écoles spécialisées.
3) BAC. ESPourquoi choisir un Bac ES ? Présentation et débouchés.Présentation du Bac ES:
Le bac ES est un bac pluridisciplinaire qui vous donnera un profil équilibré, polyvalent, compétent dans tous les domaines : français, maths, langues, histoire, philo, droit, éco...
Le baccalauréat économique et social implique une attention particulière à l'environnement socio-économique et à l'actualité qui vous entoure… vous serez amenés à comprendre et analyser les rouages économiques et sociaux du pays (monnaie, syndicats, organisations, l’emploi, la bourse…). Aussi votre curiosité devra s’ouvrir vers l'histoire et la géographie, les mathématiques, les langues. L’objectif du Bac ES est d'approfondir une culture économique fondée sur l'esprit de synthèse, la curiosité.
Il s’agit d’être au top dans l’ensemble des matières, en sachant que les coefficients sont quasi identiques dans l’ensemble des matières à la différence des sections S où les matières scientifiques (mathématiques, biologie, physique chimie) prévalent et du Bac L où ce sont les matières littéraires (français, philosophie, littérature).
Matières enseignées et coefficients:
Examens en fin de Première:
Oral de Français (Coefficient 2), Français Ecrit (Coefficient 2), Enseignement scientifique (Coefficient 2), TPE (Coefficient 2 : Seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et multipliés par 2.).
Examens en fin de Terminale:Mathématiques (Coefficient 5), Sciences Economiques et Sociales (Coefficient 7), Philosophie (Coefficient 4), Histoire géographie (Coefficient 5), Langue vivante 1 (Coefficient 3), Langue vivante 2 (Coefficient 3), Education Physique et Sportive (Coefficient. 2).
Spécialités au choix: une maximum
Choisissez UNE matière qui vous plait le plus et où vous serez assuré d’avoir une bonne note :
Parmi les matières déjà enseignées:
Sciences économiques et sociales ou mathématique ou Langue Vivante 2: Coefficient 2 en plus du coefficient prévu). Épreuve groupée avec l’épreuve obligatoire lorsque le candidat a choisi la même discipline en spécialité.
Ou dans une toute autre matière : (Coefficient 2)
Langue vivante 1 de complément (étrangère) ou Éducation physique et sportive de complément: nouvel examen en plus.
Épreuves facultatives: deux au maximum pour le plaisir ;)
Seuls les points excédant 10 sont retenus et, pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s'inscrire, ces points sont multipliés par 2. Si cette première épreuve concerne le latin ou le grec, les points sont multipliés par 3.
Vous avez le choix entre : Langue vivante étrangère ; Langue régionale ; Latin ; Grec ancien ; Éducation physique et sportive; arts ou musique.
Débouchés: que faire après un Bac ES
Motivés par des études longues ? Vous pouvez vous inscrire à l’université pour y préparer une licence (bac + 3), puis un master (bac + 5). Les domaines envisageables sont divers : droit, économie, gestion, sciences humaines, mais aussi lettres, langues, voire maths appliquées.
Vous pouvez aussi viser une école de commerce, en passant un concours l’année du bac ou en faisant d’abord des prépas économiques.
Désireux d’entrer rapidement dans le monde du travail ? Vous pouvez préparer un BTS ou un DUT (bac + 2) dans des domaines aussi variés que la gestion, le tourisme, le transport… Vous pouvez intégrer une école spécialisée (vente, comptabilité, paramédical…), sur concours, en vue d’obtenir un diplôme professionnel.
Les instituts de formation:60 % des bacheliers économiques et sociaux se dirigent vers l'université, 5 % s'inscrivent en classes préparatoires aux grandes écoles, 25 % préparent des diplômes professionnels en 2 ans (BTS et DUT) ; 10 % poursuivent des études en écoles spécialisées.
Les domaines:Economie-Gestion (commerce, gestion des entreprises, ressources humaines, marketing, finance, banque, communication, hotelerie, immobilier, comptabilité)
Droit (avocat, notaire, juriste, fonction publique)
Lettres et langues (enseignement, journalisme)
Sciences humaines et sociales (philosophie, psychologie, sociologie, histoire, géographie…
Sciences ( Le MASS licence mathématiques appliquées et sciences sociales intéresse les bacheliers ES ayant en vue un emploi dans l’ingénierie financière, le commerce-marketing, les assurances, les études et sondages…)
Santé, social (assistant social, éducateur… ou paramédicale : infirmier, orthophoniste… Les autres métiers de santé (kiné, pédicure…), requièrent le bac S.)
Mais aussi Sciences politiques, Arts, Architecture…
4) BAC. STG (remplace le Bac STT)Pourquoi choisir un Bac STG : Sciences et Technologies de la Gestion ? Présentation et débouchés Ce bac remplace l’ancien bac STT : Sciences et Technologies Tertiaires. Le nouveau Bac STG est entré en vigueur à la rentrée 2005 pour les premières, 2006 pour les terminales.
Présentation du Bac STG:Ce bac permet de se préparer aux aspects économiques et juridiques de l’entreprise et d’être initiés à l’ensemble des techniques de gestion, de comptabilité, de vente et de communication.
4 spécialisations sont proposés : Communication et gestion des ressources humaines, mercatique (marketing), comptabilité et finance d'entreprise, gestion des systèmes d'information.
Le Bac STG repose sur 3 pôles de matières : un pôle d'enseignement général, un pôle d'enseignement de spécialisation, et un pôle économique, droit et management des organisations. Apprentissages en classe et groupes de travaux dirigés, travail personnel développant la rigueur intellectuelle et le sens de l'effort, l'autonomie et la capacité d'initiative, les valeurs de solidarité et de responsabilité. La première STG est accessible après une seconde générale et technologique ou après l'obtention d'un BEP du secteur tertiaire (Métiers du secrétariat, Métiers de la comptabilité, BEP Vente action marchande principalement) voire dans certains cas après un CAP ou dans le cadre d'une réorientation depuis une autre filière du baccalauréat.
Matières enseignées
Examens en fin de Première:
Oral de Français (Coefficient 2), Français Ecrit (Coefficient 2),
Examens en fin de Terminale:Histoire-géographie, Philosophie, Mathématiques, Langue vivante 1, Langue vivante 2, Economie-droit, Management des organisations, Éducation physique et sportive
Spécialités à choisir: 1 parmi les 4 suivantes (coefficient 12 : épreuve écrite : 7 + épreuve pratique : 5)
Communication et gestion des ressources humaines
Comptabilité et finance d'entreprise
Gestion des systèmes d'information
Mercatique (marketing)
Epreuves facultatives : 2 maximums au choix du candidat, seuls les points excédant 10 sont retenus.
Langue vivante étrangère ou régionale
Éducation physique et sportive
Arts: arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou théâtre ou musique
Débouchés: que faire après un Bac STG ?
L’insertion professionnelle directe après un Bac STG est très rare car cette formation est avant tout conçue pour les préparer à des études supérieures, notamment en BTS, IUT et classes préparatoires aux écoles spécialisées.
Les nombreuses spécialités offertes par ces formations doivent être choisies de préférence en fonction de la spécialité du baccalauréat obtenu:
La spécialité « communication et gestion des ressources humaines » permet la poursuite d’études supérieures préparant aux BTS et aux DUT relevant du domaine de la communication, de la gestion administrative, de la gestion des ressources humaines, de la gestion des petites et moyennes entreprises, de la communication des entreprises et des organisations mais aussi vers les cursus universitaires de l’administration des organisations, des sciences de l’information et de la communication;
La spécialité « comptabilité et finance d’entreprise » ouvre de préférence l’accès aux BTS et DUT ainsi qu’aux formations technologiques relevant de la comptabilité et gestion des organisations, de la gestion des entreprises et des administrations, de la gestion des petites et moyennes entreprises, de la logistique et du transport et de l’informatique de gestion. Elle ouvre également l’accès aux formations et aux classes préparant les diplômes conduisant à l’expertise comptable, ainsi qu’aux cursus universitaires des sciences de gestion, de la comptabilité et de la finance.
La spécialité « mercatique » (marketing) débouche naturellement vers les BTS et DUT du champ des formations technologiques commerciales : management des unités commerciales, négociation et relation clientèle, commerce international, communication des entreprises, techniques de commercialisation, transport et tourisme ainsi qu’aux formations universitaires relevant des sciences de gestion, du marketing, du tourisme, de la vente et de la publicité.
La spécialité « gestion des systèmes d'information » prépare plus particulièrement aux formations technologiques supérieures, BTS, DUT et DEUST relevant de l’informatique appliquée à la gestion, des services et réseaux de communication, de l'informatique d'organisation et systèmes d'information, de la gestion des activités du commerce électronique, mais également aux formations de la gestion des petites et moyennes entreprises, de la logistique et du transport, de la gestion des entreprises et des administrations, de la comptabilité et gestion des organisations. Elle ouvre également vers les cursus universitaires longs valorisant l’approche « systèmes d’information » en gestion par la voie des DEUG d'Économie-gestion, des DEUST ou celles des licences professionnelles post BTS ou post DUT.
5) BAC. SMS (ST2S)Pourquoi choisir un Bac SMS: Sciences et techniques Médico-Sociales ? Présentation et débouchés
Présentation du Bac SMS:
Le Baccalauréat technologique: série sciences médico-sociales (Bac SMS) prépare les étudiants aux métiers du paramédical et du social:
- Connaissance de la législation sociale, du cadre juridique, administratif et politique de la structure familiale, des structures sanitaires et sociales...
- Aptitude à la communication en santé et action sociale grâce à des stages et des visites...
- Connaissance en biologie humaine, en physiopathologie et en terminologie médicale...
Ce bac est destiné à ceux qui ont envie d'aider les autres, qui veulent découvrir le fonctionnement des structures sanitaires et sociales (crèches, maison de retraite…), les maladies et leur prévention, le fonctionnement du corps humain.
Pour s'orienter vers un Bac SMS, les étudiants doivent posséder un bon niveau en français et biologie, ainsi qu’un niveau correct en sciences physiques et mathématiques. Ils doivent également avoir une bonne expression orale, l’esprit d’analyse, de synthèse et d’argumentation. Aussi les débouchés de ce Bac imposent aux étudiants d'avoir le goût des contacts, des capacités relationnelles, avoir le sens des responsabilités, être discrets, tolérants et capables de s’adapter aux situations de crise. A déconseiller donc aux caractères asociaux et aux émotivités exacerbées...
L’entrée en première SMS peut s’effectuer de 2 façons. Majoritairement les étudiants suivent en seconde l’option sciences et techniques médico-sociales complétée éventuellement par celle de sciences et techniques biologiques et paramédicales. Il est également possible d’intégrer une filière SMS à l’issue d’un BEP carrières sanitaires et sociales. Les candidats à l’admission en première d’adaptation sont sélectionnés sur dossier scolaire de BEP.
Le bac technologique SMS sera remplacé, à partir de la session 2008, donc pour les élèves qui entreront en première en septembre 2007, par le Bac ST2S : Sciences et Technologies de la Santé et du Social. Dans le but de mieux préparer les étudiants à la poursuite des études supérieures
Matières enseignées
Outre les matières générales, les disciplines scientifiques et technologiques sont primordiales : les sciences sanitaires et sociales, la communication en santé et action sociale, la biologie humaine, la physiopathologie et la terminologie médicale.
Les enseignements spécifiques vous permettront donc de découvrir l’environnement lié à votre futur métier (les structures d’accueil, les institutions, etc.) et d’acquérir une bonne connaissance du corps humain, de son fonctionnement, des maladies...
En première SMS, les étudiants doivent effectuer un stage d'une durée de 5 semaines durant l'année.
Ce stage doit être effectué dans un établissement de soins ou de prévention, ou dans un établissement à caractère social ou socio-éducatif.
En terminale, vous suivrez une préparation aux concours des secteurs sanitaire et social, très utile pour votre poursuite d’études.
Avec la réforme du Bac SMS, transformé en BAC ST2S, le stage sera supprimé en première année. Cette suppression montre bien que l'aspect professionnel du Bac SMS est abandonné pour orienter plus les élèves vers des études supérieures.
liste des épreuves et coefficients du baccalauréat SMS, sur le site Eduscol
Débouchés: que faire après un Bac SMS ?Le bac techno SMS permet de s’insérer sur le marché du travail comme secrétaire médicale ou d’entrer à la Sécurité sociale, comme gestionnaire conseil de l’assurance maladie. Les bacheliers SMS peuvent néanmoins entreprendre des études supérieures.
Après un Bac SMS, 2 à 4 ans d'études supérieures sont nécessaires pour exercer une profession paramédicale ou sociale. Les bacheliers s’orientent vers diverses filières dans les domaines de la santé et du social.
Formations en écoles spécialisées: (50% des bacheliers SMS)
Domaine de la santé : infirmier polyvalent (meilleur taux de réussite), pédicure-podologue, psychomotricien, audioprothésiste, technicien en analyses biomédicales, manipulateur en électroradiologie médicale, auxiliaire de puériculture ou aide soignant
Domaine social : Ces écoles préparent, en 3 ans, au diplôme d’État (DE), obligatoire pour exercer une profession sociale : assistant de service social (DEASS), conseiller en économie sociale et familiale (DECESF), éducateur spécialisé (DEES), éducateur de jeunes enfants (DEEJE)…
Ces écoles recrutent les bacheliers sur concours très sélectifs, pour trois ans d’études. La formation se déroule en alternance, ce qui facilite l’insertion.
Formations en BTS (21% des bacheliers SMS)Domaine de la santé : secrétariat médico-social, imagerie médicale et radiologie thérapeutique, diététique, analyses biologiques.
Domaine social : économie sociale et familiale (2 ans + 1 an pour le diplôme de conseiller en économie sociale et familiale). Ou encore : assistante de direction, esthétique, cosmétique, force de vente.
Formations en IUT (DUT): attirent une minorité d'élèves de la section SMS (2%)
Les IUT conduisant au DUT carrières sanitaires et sociales proposent les options suivantes : education spécialisée et gestion urbaine, animation sociale et socioculturelle. Les titulaires de ce DUT peuvent poursuivre leurs études pendant un an pour obtenir le diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé.
Université (27 % des bacheliers SMS)
Philosophie, psychologie, sociologie, histoire, géographie, biologie...
La motivation est essentielle pour réussir car le Bac SMS est peu adapté à ce parcours.
La plupart des élèves s’orientent donc :
Vers des écoles spécialisées : sélection par concours et entretien (durée des études 3 ou 4 ans)
Ou des formations en BTS ou IUT : sélection sur dossier et entretien (durée des études 2 ans)
6) BAC. STAV
Pourquoi choisir un Bac STAV: Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant ? Présentation

Présentation du Bac STAV:
Le Bac STAV propose des enseignements généraux et technologiques dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement fournissant une culture commune humaniste, scientifique et technologique.
Le Bac STAV prépare à la poursuite d’études vers toutes les spécialités du Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) : production agricole, aménagement de l’espace, commercialisation des produits agricoles... et vers un grand nombre de BTS de l’éducation nationale voir d’autres possibilités (IUT, universités...).
Le Bac STAV se prépare après une classe de seconde générale et technologique. Le Bac STAV est la suite logique de l’option Ecologie Agronomie Territoire et Citoyenneté en seconde.
Précision : le Baccalauréat STAV remplace les deux anciens baccalauréats Sciences et Technologies du Produit Agroalimentaire (STPA) et Sciences et Technologies de l'Agronomie et de l'Environnement (STAE).
Matières enseignées
Le Bac STAV comporte quatre spécialités : agronomie - alimentation - environnement – territoires.
Neuf matières pluridisciplinaires de tronc commun :
- Langue française, littératures et autres modes d'expression.
- Langue et cultures étrangères
- Activité physique, connaissance du corps et santé
- Mathématiques et technologies de l’informatique et du multimédia
- L’homme et le monde contemporain
- Espaces, territoires et société
- Le fait alimentaire
- Gestion du vivant et des ressources
- Matière et énergie dans les systèmes
Un espace d'initiation locale (1 domaine au choix)
- Aménagement et valorisation des espaces
- Domaine de la production agricole
Le programme du Bac STAV comprend aussi une période de huit semaines de stage : cinq semaines de stage individuel en entreprise (immersion en entreprise de production ) et trois semaines de stage collectif (étude de territoire, visites d’entreprises, voyage d’études …).
Débouchés: que faire après un Bac STAV ?Le Bac STAV n’est pas un diplôme à caractère professionnel. Pour exercer un métier, il sera nécessaire de prolonger vos études par d'autres formations : courtes comme les BTSA (BTS Agricoles), certains BTS et certains IUT ou longues comme les études de Biologie dispensées en facultés ou des études en école d’ingénieurs, agronome ou vétérinaire, en passant par les classes préparatoires aux concours.
Zoom sur les BTSA, BTS et DUT:
> BTSA (89% des bacheliers) : Les spécialités au choix : analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques ; industries agroalimentaires ; technico-commercial (en particulier les spécialités produits alimentaires et boissons, vins, spiritueux) ; analyse et conduite des systèmes d’exploitation ; services en espace rural, technologies végétales, génie des équipements agricoles…
Les débouchés : exploitant agricole, contrôleur laitier, conseiller en chambre d’agriculture, technicien paysagiste, technicien forestier, technico-commercial, chef de fabrication ou contrôleur de la qualité dans l’industrie alimentaire…
Près de la moitié des titulaires d’un BTSA poursuivent leurs études. Beaucoup préparent un certificat de spécialisation ou un second BTSA, en un an, en vue d’affiner leur spécialisation ou d’acquérir une seconde compétence (gestion, informatique, vente...).
> BTS et DUT.
Les spécialités de BTS envisageables : BTS agroéquipements ; industries céréalières ; qualité dans l’industrie agroalimentaire et dans les bio-industries.
Les spécialités de DUT envisageables : génie biologique, option agronomie ou génie de l’environnement ou industries alimentaires et biologiques.
Les débouchés des BTS et des DUT : production agricole, agroalimentaire, agroéquipement, gestion d’exploitation, en aménagement et protection de la nature principalement. Et, pour quelques-uns, laboratoire d’analyses agricoles, biologiques ou biotechnologiques.
7) BAC. STI
Pourquoi choisir un Bac STI : Sciences et Technologies Industrielles ? Présentation et débouchés
Présentation du Bac STI:Ce Bac est principalement destiné à des élèves attirés par la fabrication, la conception, l’organisation et la gestion de projets industriels.
Le baccalauréat STI propose sept spécialités relevant du génie industriel :
> génie mécanique: Appareils ménagers, robots, automobiles... options : productique mécanique, systèmes motorisés, structures métalliques, matériaux souples, bois et matériaux associés, microtechniques
> génie électronique : Les élèves découvrent les techniques qui utilisent les signaux électriques pour capter, transmettre, mémoriser et traiter une information. Au menu : automatique, informatique industrielle, électronique et applications.
> génie électrotechnique : production et la maintenance d'automates programmables. Au menu : mécanique, automatisme, informatique indutrielle, électricité, électronique de puissance
> génie civil : métiers du bâtiment et des travaux publics, de la conception du projet jusqu'aux finitions.Les élèves découvrent les étapes des constructions (bâtiment-travaux publics).
Ils apprennent à préparer, suivre et gérer un chantier. Au menu : résistance des matériaux, physique des sols, phénomènes liés à la pression et au climat.
> génie énergétique : la production, la distribution, et l'utilisation de l'énergie.
> génie des matériaux : transformation industrielle et utilisation des matériaux. Un programme qui fait la part belle à la physique et à la chimie.
> génie optique : Pour le métier d’opticienlunetier ou le secteur de l’optique instrumentale. Au menu : optique, mécanique et électronique.
> Il comporte également une spécialité en arts appliqués qui privilégie l'étude des principes et des techniques du design (architecture d'intérieur, environnement, stylisme, création industrielle d'objets, communication visuelle).
La différence par rapport à un bac général ? En bac STI, il y a en plus la mise en pratique des théories vues dans les disciplines scientifiques. Au programme : physique appliquée, informatique appliquée, étude des constructions (mécanique et construction), réalisation des ouvrages. Toutes les connaissances théoriques et pratiques sont destinées à poursuivre ses études après le bac.
Le Bac STI est accessible après une seconde générale et technologique.
Matières enseignées
Chaque formation consacre un nombre important d'heures de cours à sa spécialité, mais les matières générales ne sont pas oubliées. Le français, une langue vivante étrangère, les mathématiques et le sport sont au programme. La philosophie apparaît en terminale. Il est possible de continuer l'apprentissage d'une 2ème langue étrangère (anglais, allemand, espagnol, chinois, ...) suivant les possibilités de l'établissement.
Examens en fin de Première :
Oral de Français (Coefficient 2), Français Ecrit (Coefficient 2), Histoire-Géographie (Coefficient 1)
Examens en fin de Terminale:Très variable selon la spécialité choisie:
> liste des épreuves et coefficients du baccalauréat STI, sur le site Eduscol.
Débouchés : que faire après un Bac STI ?Trois bacheliers STI sur cinq choisissent de poursuivre leurs études en brevet de technicien supérieur (BTS), un sur six en diplôme universitaire de technologie (DUT). Très peu choisissent de s'orienter en université ou école spécialisées alors que les prépas TSI (technologie et sciences industrielles) leurs sont réservés ! Les bacheliers STI ont donc de bonnes chances d’intégrer une école surtout si celle-ci a une vocation industrielle.
> Après la spécialité génie mécanique : BTS dans les sections productique-mécanique, mécanique et automatismes industriels, étude et réalisation d’outillages de mise en forme des matériaux. Et, en fonction des options suivies : BTS microtechniques, maintenance et après-vente automobile, maintenance et après-vente des engins de travaux publics et de manutention, moteurs à combustion interne, conception et réalisation de carrosserie, construction navale, productique bois et ameublement, réalisation d’ouvrages chaudronnés, constructions métalliques, industrie des matériaux souples, productique textile... D’autres bacheliers choisissent de préparer un DUT génie mécanique et productique, génie industriel et maintenance ou organisation et génie de la production...
> Après la spécialité génie électronique : BTS dans les sections électronique, électrotechnique, informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques, domotique, métiers de l’audiovisuel, contrôle industriel et régulation automatique... Les autres préparent un DUT génie électrique et informatique industrielle, génie industriel et maintenance, génie des télécommunications et réseaux, services et réseaux de communication, informatique, organisation et génie de la production.
> Après la spécialité génie électrotechnique : BTS dans les sections électrotechnique, informatique industrielle, maintenance industrielle, mécanique et automatismes industriels, contrôle industriel et régulation automatique, assistance technique d’ingénieur, génie optique, technico-commercial... D’autres préparent un DUT génie électrique et informatique industrielle, génie industriel et maintenance, génie des télécommunications et des réseaux, organisation et génie de la production...
> Après la spécialité génie civil : BTS dans les sections aménagement-finition, bâtiment, charpente-couverture (rare), constructions métalliques, domotique, fluides-énergie-environnement, études et économie de la construction, enveloppe du bâtiment : façades-étanchéité, géomètre-topographe, systèmes constructifs bois et habitat, agencement de l’environnement architectural, travaux publics... D’autres choisissent de préparer un DUT génie civil, génie thermique et énergie.
> Après la spécialité génie énergétique : BTS fluides-énergie-environnement. La section technico-commerciale peut aussi les intéresser. D’autres préparent un DUT génie thermique et énergie. Objectif : travailler comme thermicien à la production-distribution d’énergie, à la fabrication de fours et pompes. Des postes sont à pourvoir en climatisation, domotique et immotique.
> Après la spécialité génie des matériaux : BTS concernant les matériaux : traitement des matériaux, plasturgie, mise en forme des alliages moulés, mise en forme des matériaux par forgeage, réalisation d’ouvrages chaudronnés, industries céramiques... Les bacheliers peuvent aussi se diriger vers les DUT sciences et génie des matériaux, génie de l’emballage et du conditionnement, chimie (matériaux), éventuellement vers le DUT génie mécanique et productique.
> Après la spécialité génie optique: BTS opticien-lunetier et génie optique. Le BTS microtechniques peut lui aussi vous intéresser, ainsi que d’autres, plus « transversaux », tels que les BTS technico-commercial, assistance technique d’ingénieur...
Les classes préparatoires technologies industrielles TSI accueillent en priorité les bacheliers STI avec un bon niveau en vue d’intégrer une école d’ingénieurs.
> Après la spécialité arts appliqués : BTS des arts appliqués, ou encore un diplôme des métiers d’art (DMA) en arts graphiques, arts du décor architectural, arts de l’habitat, mais aussi un diplôme des écoles d’art. Quant aux débouchés, ils concernent la publicité, l’édition, la mode... Outre les BTS du secteur, vous avez la possibilité de poursuivre vos études dans les écoles des beaux-arts et éventuellement à l’Université, pour des études plus théoriques.
8) BTS
Tout savoir sur le BTS : présentation de la voie classique et BTS en alternance
Le Brevet de Technicien Supérieur ou en plus court et direct le « BTS » est un diplôme court qui se prépare en deux ans après le BAC (formation de niveau III – Bac +2). Il permet de se former rapidement au métier, au secteur de son choix...d’où son succès... par une formation concrète et rapide. Le BTS est une formation plus particulièrement destinée aux lycéens ayant suivi des études technologiques ou professionnelles.
Autre facteur de succès pour ce diplôme : vous pouvez opter pour une formation de BTS en alternance (1 semaine en entreprise / 1 semaine en formation) permet une formation encore plus concrète et gratuite (payée par l'entreprise).
A l’origine le BTS a été créé pour permettre un accès rapide sur le marché du travail mais de plus en plus les étudiants prolongent le plaisir en continuant leurs études ... ce qui est tout à fait envisageable aussi. Vous pouvez continuer vos études avec une année de spécialisation supplémentaire dans un domaine encore plus spécifique, ou encore réintégrer un cursus d'étude plus classique à l’université ou en école d'ingénieurs, de commerce... si vous avez repris le goût des études.
Une centaine de spécialité de BTS
Il existe une centaine de spécialités de BTS : tertiaires, industrielles ou agricoles (alors appelé « BTSA » pour Brevet de Technicien Supérieur Agricole).
Ces BTS sont proposés dans plus de 2000 établissements publics et privés partout en France.
Exemple des spécialités les plus courantes : BTS MUC - Management des Unités Commerciales - BTS Informatique de Gestion - BTS Assistant de Manager… voir toutes la liste des spécialités les plus courantes
Inscription et admission en BTS
L’entrée en BTS se fait sur dossier. Pour la quasi-totalité des BTS, vous devez remplir un dossier d’inscription qui sera comme un dossier de candidature pour intégrer le lycée choisi. Ce dossier contient vos notes de la seconde à la terminale mais aussi les appréciations qualitatives de vos enseignants. Pour certains BTS, un entretien et une lettre de motivation sont également demandés. Enfin chaque dossier sera jugé par une commission de professeur ou le directeur du lycée que vous avez choisi. Le jury réuni en commission d’admission rend son verdict en juin.
Des étudiants des universités, IUT, écoles d’ingénieurs peuvent également se présenter.
54,6 % des étudiants en section de technicien supérieur viennent de la voie technologique du lycée.
La procédure d’inscription se fait maintenant seulement sur Internet, par le biais du nouveau site www.admission-postbac.fr qui fédère toutes les inscriptions dans le supérieur.
Plus d’infos sur l’inscription en BTS et le dossier d’inscription en BTS
Un BTS sans le Bac ?
Très difficile :( Le baccalauréat n’est pas obligatoire pour intégrer un BTS. Cependant, comme la sélection s’effectue sur dossier, si vous n’avez pas le bac, vous pourrez difficilement être retenu. Certains établissements acceptent d’intégrer des étudiants sans le bac mais ces formations se font généralement dans des établissements hors contrats et c’est souvent bien plus cher. Le chèque remplaçant le dossier d’inscription.
Formation en BTS via l'Alternance ou formation classique
La formation en BTS peut se faire via 3 voies :
1- La voie scolaire classique dans un lycée ou établissement d'enseignement privé, avec 1 ou 2 stages en entreprise d'une durée minimum de 12 à 14 semaines répartis sur les 2 ans de formation.
2- Le BTS peut aussi se préparer par la voie de l’alternance – l'alternance (1 semaine en entreprise / 1 semaine en formation) permet de renforcer le coté pratique et concret de la formation, elle facilite aussi l'intégration professionnelle par une préssence long terme en entreprise ; mais l'alternance a aussi 2 avantages qui sont financiers : le coût de la formation est payé par l'entreprise et en plus vous serez rémunéré par l'entreprise : entre 25 et 78% du Smic selon votre âge et formation ! Des avantages qui font de l'alternance un mode de formation très apprécié des étudiants.
Dans ce cas pour valider votre inscription dans un lycée/centre de formation vous devrez ensuite trouver une entreprise avec un contrat d'alternance. Le lycée peut vous aider à en trouver.
Plus d'infos sur l'alternance.
3- Enfin le BTS peut aussi se préparer après au moins 3 ans d’expérience professionnelle par la voie de la formation continue.
Organisation des cours / Examen final
Le BTS se prépare au sein des sections supérieures des lycées ou dans le cadre d’une école privée. Le rythme est quasiment identique à celui du lycée : trente à quarante heures de cours par semaine et une présence obligatoire aux cours. Le petit nombre d’élèves par classe favorise des rapports privilégiés entre les enseignants et les élèves. Le diplôme est obtenu par un examen final national. Cet examen a lieu entre mai et juin avec plusieurs écrits et oraux - la préparation à l’examen final est assurée tout au long des deux années de BTS, selon les lycées : devoirs hebdomadaires dans les conditions de l’examen, BTS blancs, oraux d’entraînement.
En 2006, le nombre d’étudiants en BTS était environ de 250 000 et le taux de réussite moyen de 68%.
Après un BTS…
…au boulot ! Si les BTS restent un moyen rapide d'accéder à une qualification professionnelle, les diplômés sont chaque année plus nombreux à poursuivre leurs études (33% des étudiants ayant obtenu un BTS continuent leurs études.).
Options : une troisième année en Licence Pro (Le BTS s'inscrivant dans le cadre du LMD, son obtention vous accorde 120 crédits européens.) Intégration d'écoles d'ingénieurs ou écoles de gestion via des admissions parallèles (organisation de concours spécifiques) parfois via les classes préparatoires d'adaptation pour technicien supérieur.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق